La thérapie en réalité virtuelle disponible au Cabinet Condorcet

 

acro21

Concernant les phobies, Voici quelques environnements disponibles

Voici une liste non exhaustive des possibilités :

• Acrophobie
• Agoraphobie
• Claustrophobie
• Ochlophobie
• Arachnophobie
• Aviophobie
• Bélénophobie
• La peur de parler en public
• La peur de conduire
• La peur des pigeons
• La peur des chiens
• La peur des chats

La confiance en soi en thérapie, comment ça marche?

La confiance en soi est notre croyance en nos compétences personnelles à faire et à être. Ce n’est pas l’affirmation de soi, qui est plus une compétence relationnelle, puisque je peux être tyrannique tout en étant convaincu que je suis nul. Ce n’est pas l’estime de soi non-plus, qui est une vision globale de nous-même, liée a l’approbation des autres. 41-foto

Cette confiance, ou son absence, se construit à partir de nos expériences infantiles, des réflexions de notre entourage ainsi que d’éventuelles expériences traumatiques. Une expérience traumatique n’est pas toujours une catastrophe que nous avons vécu. C’est un évènement à partir duquel nous tirons des conclusions définitives.

Or il s’avère que nous tirons des conclusions à partir de très peu d’expériences. Par exemple on rate un test et on en conclu pour toujours qu’on est nul. Nous ne réactualisons pas nos conclusions.

La thérapie sur la confiance en soi consistera à agir sur les points suivants afin que d’arrêter d’alimenter la source du sabotage interne:

  1. Manquer de confiance en soi, c’est donc généraliser. C’est une distorsion cognitive qui fait que si je n’ai pas réussis à ce moment là j’en conclu que je suis définitivement nul, que j’ai toujours été nul et que je suis nul sur tous les sujets.
  2. C’est sortir également de la « pensée du tout ou rien », sans nuances, Si j’ai échoué a une test, j’échouerai toujours, quelque soi le sujet.
  3. La déduction sans preuve, j’ai une impression, donc c’est vrai.
  4. Maximaliser le négatif et minimiser le positif, apprendre à voir les bonnes choses aussi.
  5. Personnalisation : je prends tout personnellement, si on rigole, c’est forcément que l’on se moque de moi.
  6. L’abstraction sélective, je tire un cadre général d’un détail.

19620Il est donc possible d’agir : on peut travailler certains points et en accepter d’autres. L’acceptation consistera à admettre parfois certaines difficultés afin de reconnaitre des compétences par ailleurs. »je suis nulle sur ça mais très bonne sur ceci ».

Il s’agira également de devenir son propre meilleur ami, de lutter contre la petite voix en se parlant comme si on parlait a sa meilleure amie afin de la rassurer ou de lui montrer ce que la petite voix ne dit pas.

 

 

 

 

C’est quoi les thérapies humanistes?

self-improvement-motivation-quotes-18La PNL (Programmation Neuro-Linguistique), l’analyse transactionnelle, l’approche centrée sur la personne de Carl Rogers, et bien-sur l’hypnothérapie font partie des thérapies humanistes. Elles ne proposent pas de déconditionnement standard (contrairement aux thérapies cognitivo-comportementales) mais se fondent sur les capacités de la personne à puiser en elle-même les ressources nécessaires à son bien-être. Le but est de permettre au patient de prendre sa vie en main, de développer ses potentialités et de faire des choix personnels.

Thérapies brèves, PNL, Hypnose Ericksonienne… ça soigne quoi exactement?

542658_511603052208139_24843479_n

  • traumas physiques
  • aide au traitement des acouphènes
  • aide au traitement de certaines douleurs chroniques
  • problèmes de peau
  • certaines allergies
  • aide au traitement du bégaiement
  • aide au traitement de l’asthme
  • énurésie
  • tabagisme
  • compulsions alimentaires
  • aide au traitement de l’alcoolisme
  • amélioration du sommeil
  • phobies
  • jeu pathologique
  • dysfonctionnements sexuels
  • gestion du stress
  • souvenirs traumatisants
  • trac
  • prise de parole en public
  • timidité
  • confiance en soi
  • estime de soi
  • gestion des émotions
  • problèmes relationnels / communication
  • gestion du stress
  • angoisses
  • déprime
  • deuil
  • concentration
  • mémoire
  • apprentissages
  • performances professionnelles
  • performances sportives
  • préparation aux examens / concours

Bonjour tout le monde !

69076_10152249254465816_2050201980_n

Peut-on me faire faire quelque chose que je ne souhaite pas sous hypnose?

Voici une question posée fréquemment, entretenue par la télé et le spectacle. L’hypnose de spectacle (rien à voir avec l’hypnose thérapeutique) est basée sur le volontariat des participants. Sélectionnés par l’hypnotiseur, les volontaires sont d’emblée d’accord pour se faire manipuler, voir attendent justement qu’on leur fasse faire n’importe quoi! Les éventuels volontaires souhaitant mettre l’hypnotiseur au défi sont bien sur repérés et écartés… C’est du spectacle! Show must go on!

En thérapie, de votre engagement au changement ou de votre motivation à atteindre vos buts dépendra aussi le succès et la rapidité des progrès de VOTRE thérapie. Si vous vous y autorisez, l’hypnose peut vous permettre de vivre intensément des expériences utiles à vos objectifs. Mais il ne sera jamais possible de vous faire faire ou dire quelque chose que vous ne souhaitez pas.

Par exemple, si vous allez voir un hypnothérapeute pour arrêter de fumer, il faut que vous ayez ENVIE de cesser de fumer! Ne perdez pas de vue que l’hypnothérapeute peux vous aider à renforcer votre motivation, et non la créer de toute pièce. C’est la différence entre l’hypnose et …la magie!